Je suis assez sonnée, écoeurée et triste de tout ce que je peux lire sur les réseaux sociaux depuis ces terribles évènements.

Les mêmes mots reviennent sans cesse : "solidarité" "liberté" "égalité" fraternité" "patriote".

Chacun se dit, se veut solidaire dans la peine, la douleur d'autrui. 

Des messages d'amour, de paix, de "plus jamais ça", de "j'ai peur pour l'avenir", chacun a envie de se battre pour un avenir meilleur, pour lui, pour nos enfants. 

Et là je m'interroge...jusqu'où ira cette solidarité? Jusqu'où va  cette fraternité? Et nos enfants ? A partir de quelle frontière on considère que ce ne sont plus nos enfants? Jusqu'où sommes nous capables d'aller ? 

Je suis assez triste de voir que pour comprendre juste pendant quelques minutes ce que vivent quotidiennement des milliers de personnes de familles, il faille en arriver là...

Je suis triste de voir que pour avoir quelques minutes d'empathie, il faille en arriver là...

Je suis triste de lire que pour un monde meilleur il faut forcément passer par la guerre...

Je suis profondément choquée et écoeurée de voir que des images plus que terribles soient massivement liké et partagées...alors que chacun se dit, se veut solidaire, touchée, compatissant...

Je suis triste que cette France qui se dit libre, égale et fraternelle ne "prie pas pour Berouth" (qui a connu le pire attentat depuis la guerre civile) et ne prie que pour elle-même...

J'apprend à mon fils à vivre dans l'amour, sans haine, sans crainte, sans pouvoir. Je lui apprend à aimer son prochain sans jugement. 

Je lui enseigne que la seule vraie religion c'est l'amour...

Mon fils cet homme de demain 

Je ne suis ni Charlie, ni Paris, mais je continuerai à prier pour le Monde même quand la peur ne sera plus à notre porte...

#LoveForTheWorld #LoveIsTheAnswer #UMaySayImADreamerButImNotTheOnlyOne

 

Imagine qu'il n'y a aucun Paradis,
C'est facile si tu essaies,
Aucun enfer en-dessous de nous,
Au dessus de nous, seulement le ciel,
Imagine tous les gens,
Vivant pour aujourd'hui...

Imagine qu'il n'y a aucun pays,
Ce n'est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imagine tous les gens,
Vivant leurs vies en paix...

Tu peux dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J'espère qu'un jour tu nous rejoindra,
Et que le monde vivra uni

Imagine aucune possession,
Je me demande si tu peux,
Aucun besoin d'avidité ou de faim,
Une fraternité humaine,
Imagine tous les gens,
Partageant tout le monde...

Tu peux dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J'espère qu'un jour tu nous rejoindra,
Et que le monde vivra uni